Compte rendu de la CGT Castorama sur les négociations du 4 Juillet 2017

 

COMPTE RENDU CGT DE LA NÉGOCIATION SUR LES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DES

ÉVOLUTIONS DU MÉTIER DE GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DU 4 JUILLET 2017

 

Présent pour la délégation CGT :

 

Paulette SALUT (LE CANNET) ; Eric LEVILLAIN (BARENTIN) ; Richard DUQUEROY (CLERMONT FERRAND) ; Nicolas EUZENOT (ANTIBES), également présent pour la préparatoire Marc PEDERENCINO (HENIN) ; Gregory CIPRIANO (METZ) ; Nathalie EINRICK (TERVILLE).

 

Présent pour la délégation patronale :

 

Blandine MAZIERES (Directrice Juridique et Relations Sociales) ; Nicolas VALLET (GPEC) ; Nancy VERNEL (Responsable formation) ; Hadrien GUERGHIAN (Juriste droit social).

 


Rappel : Le 7 Juin dernier, la direction générale a finalement rejoint l’intersyndicale sur l’ouverture d’une négociation d’un PSE et non d’un plan d’accompagnement. Il a été décidé de négocier lors de la journée du 4 Juillet 2017 un accord de méthode qui a pour but de définir :

 

  • Le contenu et le calendrier du processus d’information et de consultation des instances représentatives du personnel de la société CASTORAMA France.

 

  • Les modalités de négociation des mesures sociales d’accompagnement du Livre 1.

 

  • Les principes directeurs de l’accompagnement des collaborateurs.

 

En préambule, la direction générale nous demande notre avis sur l'accord de méthode sur sa forme qui nous a été envoyé la veille…

 

L’intersyndicale rebondit aussitôt en citant plusieurs problèmes majeurs :

 

  • L’envoi trop tardif du document de travail réceptionné la veille.

En effet, l’intersyndicale estime qu’un envoi du document reçu la veille à 10h40 est très limite… Blandine MAZIERES répond en disant que l’équipe mobilisée fait au mieux pour envoyer des documents de qualité

 

  • Le titre du projet d’accord ne nous convient pas !

L’intersyndicale indique qu’un titre comme « accord de méthode PSE », par exemple, serait plus approprié.

Blandine MAZIERES nous rejoint sur le changement du titre mais doit prendre le temps de la réflexion…

 

  • Le préambule.

Le préambule du projet de l’accord de méthode fait référence à un projet d’évolution du métier de gestionnaire

administratif, mais celui-ci n’est en aucun cas une évolution mais bel et bien une suppression du métier.

De plus, il faut préciser dans le préambule tous les métiers qui rentreront dans les mesures du PSE.

Blandine MAZIERES est d’accord pour réécrire le préambule en rajoutant le mot « suppression ».

 

  • Périmètre de l’accord.

L’une des revendications inflexibles de l’intersyndicale concerne le périmètre de l’accord. Nous souhaitons

intégrer les assistantes RH dans le PSE car ce public touché ne se voit pas attendre 5 ans pour profiter des mesures qui seront intégrées dans le PSE.

Blandine MAZIERES nous explique qu’elle n’est pas contre pour que les assistantes RH reçoivent également les

mesures du PSE, cependant, elle pense que la D.I.R.E.C.C.T.E pourrait refuser de les intégrer du fait qu’aucune

date butoir ne soit programmée pour la suppression de ce métier. Cependant, on peut réfléchir à une façon de les intégrer dans le PSE, en faisant un autre accord spécifique à ce métier.

L’intersyndicale tient à insister sur cette revendication.. Depuis l’annonce de leur directeur de magasin sur la

suppression de leur métier à horizon 3/5 ans, ces salariés sont au plus mal.

 

  • La réintégration des départs volontaires.

Une autre revendication de l’intersyndicale concernent les salariés qui se sont déjà positionnés sur un départ

depuis l’annonce du 24 novembre 2016 dans le cadre d’une rupture conventionnelle ou d’une démission soient

réintégrés dans le PSE.

Blandine MAZIERES n’est pas en phase avec nous sur ce point et, de plus, nous explique que juridiquement cela

reste compliqué.

 

 

Contenu et calendrier de la négociation PSE et du processus d’information et de consultation des instances représentatives du personnel

 

  • Les 25 et 26 septembre 2017 :

CCE Réunion 1 : Possibilité de recours à l’expert - Présentation détaillée du projet Questions/Réponses - Vote sur la désignation de l’expert

 

  • Le 27 septembre 2017 : (à plus ou moins 5 jours)

CE Réunion 1 : Présentation détaillée du projet – Questions/Réponses

 

  • Le 28 Septembre 2017 :

Négociation PSE J1

 

  • Le 3 Octobre 2017 :

ICCHSCT Réunion 1 : Possibilité de recours à l’expert - Présentation détaillée du projet– Questions/Réponses - Vote sur la désignation de l’expert

 

  • Le 11 Octobre 2017 :

Négociation PSE J2

 

  • Le 9 Novembre 2017 :

Négociation PSE J3

 

  • Les 14 et 15 novembre 2017 :

CCE Réunion 2 : Remise et présentation du rapport de l’expert

 

  • Le 16 novembre 2017 : (à plus ou moins 5 jours)

CE Réunion 2 : Remise et présentation du rapport de l’expert du CCE

 

  • Le 16 Novembre 2017 :

ICCHSCT Réunion 2 : Remise et présentation du rapport de l’expert de l’ICCHSCT

 

  • Le 23 Novembre 2017 :

Négociation PSE J4

 

  • Jeudi 29 novembre 2017 :

ICCHSCT Réunion 3 : Questions/Réponses et Remise de l’avis

 

  • Le 1er Décembre 2017 :

Négociation PSE J5 : Relecture de l’accord

 

  • Le 7 décembre 2017 :

 

CE Réunion 3 : Questions/Réponses et Remise des avis

 

  • Le 15 décembre 2017 :

CCE Réunion 3 : Questions/Réponses Remise de l’avis

 

 

Les principes directeurs de l’accompagnement des collaborateurs

 

Une revendication demandée par l’intersyndicale sur le Titre 3 de l’accord de méthode touche l’avenant de travail concernant les salariés qui souhaitent tester un autre métier au sein de son établissement. De ce fait, nous demandons qu’il soit établi un « avenant cadre » afin d’éviter tout avenants dit « exotique » de la part de l’employeur.

 

Blandine MAZIERES est d’accord pour annexer un « avenant cadre » à l’accord du PSE.

 

L’intersyndicale demande également de mettre en place dès Septembre 2017 un cabinet extérieur (et non pas une équipe interne comme proposée dans le projet de l’accord de méthode) dédié à l’accompagnement individuel de chaque collaborateur qui le souhaite dans sa réflexion sur son projet professionnel.

 

Blandine MAZIERES nous explique que ça va être difficile de le mettre en place si rapidement.

 

Nous lui proposons de reprendre le cabinet « OASYS » qui s’occupe déjà du PSE Carré de Soie & Val d’Europe. 

 

  • Rendez-vous le 28 Septembre 2017 pour la suite des négociations.

 

Comptez sur nous, représentants des salariés, pour rester vigilant et impliqué dans la suite des négociations. 

 

 

Paulette SALUT & Nicolas EUZENOT

Pour la rédaction



Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    zohra SLIMANI mag CRETEIL (mardi, 11 juillet 2017 19:20)

    aaaaa

  • #2

    Pat (jeudi, 26 octobre 2017 19:38)

    Bonjour,
    Est il possible d'avoir un compte rendu où un lien pour avoir des infos sur les dernières négociation ainsi que les négociations en cours.
    Il est plutôt difficile de les avoirs en magasin ( pas de communication de la direction et pas de syndicats....)
    Les employés sont de plus en plus tendus (nombreux arrêts maladie,départs volontaires...).Il y a un manque évident de redescente d'informations.
    Merci de votre retour
    Cordialement

  • #3

    Nicolas EUZENOT (lundi, 30 octobre 2017 10:33)

    Bonjour Pat,

    Il n'y a pas eu de négo depuis le dernier compte rendu mis en ligne (sur l'accord de méthode PSE). Il y a eu un CCE mais sans point à date concernant Easier ou le PSE GA.

    Cependant on a eu une réunion "rentrée sociale" qui nous a permis de caler des dates des nouvelles négociations.

    Notre administrateur va rajouter rapidement un onglet "calendrier" sur ce site pour que tous puissent avoir une vue sur les prochaines négociations.

    Si tu veux des précisions sur tes questionnements, tu peux me joindre par téléphone au 06.62.96.81.13 ou par mail nicolas.euzenot@gmail.com

    Cordialement,
    Nicolas.

  • #4

    Xavier DS Strasbourg (lundi, 30 octobre 2017 19:41)

    Onglet " Calendrier Social " en place.

    Fraternellement,