COMPTE RENDU CGT SUR LA NEGOCIATION PLAN ACCOMPAGNEMENT DE L’EVOLUTION DU MÉTIER DE GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF J-0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présent pour la délégation CGT :

 

Paulette SALUT (LE CANNET) 

Eric LEVILLAIN (BARENTIN) 

Richard DUQUEROY (CLERMONT FERRAND) Nicolas EUZENOT (ANTIBES)

  

Egalement présent pour la préparatoire :

 

Marc PEDERENCINO (HENIN) 

Gregory CIPRIANO (METZ)

 

Présent pour la délégation patronale :

 

Olivier LURSON (Directeur Ressources Humaines) 

Blandine MAZIERES (Directrice Juridique et Relations Sociales)

Nicolas VALLET (GPEC)

Nancy VERNEL (Responsable formation)

Hadrien GUERGHIAN ( Juriste droit social )


Lors de notre préparatoire nous avons pris la décision de s’unir avec les 4 autres syndicats majoritaires

(FO – CFDT – CFE-CGC – CFTC).

 

Pendant près d’une heure, Olivier LURSON & Blandine MAZIERES nous expliquent que certains

métiers vont être appelés à disparaitre, d’autres vont surement apparaître sans pour autant nous

donner de transparence sur ces métiers concernés.

 

Ils expliquent également qu’il serait bien qu’on trouve le temps d’en parler et d’en faire un accord pour

le futur de l’enseigne. En gros ils veulent leur accord GPEC !!!

 

L’intersyndicale dit à la direction générale que ce n’est pas l’objet de cette réunion et que l’on

demande la négociation d’un accord sur un plan de sauvegarde emploi pour les salariés touchés par

l’orientation stratégique de l’entreprise.

 

La direction générale nous accorde enfin l’ouverture d’une négociation sur un PSE demandé depuis le

CCE Extra du mois de Mai 2017 et nous donne leur proposition de périmètre des métiers concernés

par ce plan de sauvegarde emploi : Gestionnaire Administratif Responsable Comptable, Comptable,

Aide comptable, Secrétaire Administratif, Secrétaire Assistant

 

La direction générale nous présente un slide concernant le calendrier des suppressions de tâches :

  • 6 mois après le déploiement du lot 2, seront supprimées avec Easier certaines tâches
  • Entre 18 à 24 mois d’autres tâches seront supprimées par simplification de processus
  • Le reste sera réallouées sur d’autres métiers d’ici le 1er juin 2019 (date butoir).
  • Pour ceux touché par la suppression de « BASEWARE » la charge de travail supprimée sera remplacée par d’autres tâches uniquement liées à leur métier.

Négociation de l’accord PSE prévu entre Septembre 2017 et Décembre 2017.

 

Le 4 Juillet sera négocié l’accord de méthode du PSE (calendrier, etc…)

 

A partir de janvier 2018 jusqu’au 1er Juin 2019, Les salariés concernés pourront se positionner sur un

reclassement interne ou externe avec un cabinet spécialisé.

 

Une dispense d’activité rémunérée calculée sur la diminution de la charge de travail quotidienne due

à la suppression de leurs tâches permettra aux salariés rentrant dans le PSE d’utiliser ce compteur

d’heure pour tester un autre métier en interne ou pour un projet externe.

 

Postes proposés par la direction générale pour le reclassement interne :

 

  • Conseiller de vente (pour les statuts employés) / chef de rayon (pour les statuts agent de maitrise)
  • Hôte de caisse / HCP / RAC
  • Equipier log / chef d’équipe log / Responsable log
  • Assistant commercial

L’intersyndicale demande que « l’entretien de carrière » pour les salariés souhaitant le passer ne passe

pas par les RH mais par un cabinet externe.

 

A partir du 1er juin 2019 l’enseigne entame le licenciement économique sur ces postes concernés.

 

La direction générale veut mettre en place un « plan d’accompagnement » pour ceux qui souhaitent

se reclasser (interne/externe) entre maintenant et le 1er janvier 2018, ces salariés pourront bénéficier

des mesures négociées dans l’accord PSE à posteriori.

 

ATTENTION : juridiquement pour les salariés qui rentreront dans le périmètre des métiers concernés

par le PSE, qui décideraient de quitter l’enseigne avant la fin des négociations pour un autre emploi,

la direction leur proposeront une suspension de contrat de 7 mois pour pouvoir réintégrer le salarié

dans les mesures négociées à terme.

 

Cependant pour ceux qui demanderont une démission/rupture conventionnelle la direction

générale nous indique qu’ils ne sont pas sûr juridiquement de pouvoir les remettre dans le PSE une

fois parti de la société.

 

Rendez-vous le 4 Juillet pour la J-1 de la négociation.

 

Comptez sur nous, représentants des salariés, pour rester vigilent et très impliqués dans la suite des

négociations.

 

Paulette SALUT & Nicolas EUZENOT

Pour la rédaction



Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Amélie (lundi, 12 juin 2017 20:16)

    Merci à la CGT d’être là pour nous.

  • #2

    anne (lundi, 12 juin 2017 22:44)

    Merci à vous pour votre efficacité et votre soutien précieux. ..

  • #3

    Sophie (mardi, 13 juin 2017 21:19)

    Grâce à vous et à votre implication on se sent moins seul ,un petit clin d'œil pour vos affiches, elles sont vraiment bien réussi et surtout tristement réaliste , juste merci.

  • #4

    NATH (mercredi, 05 juillet 2017 21:19)

    Merci à vous les syndicats de vous impliquer et de vous battre pour défendre au mieux nos intérêts. La situation est très difficile à vivre, nous avons donné énormément à notre entreprise et le remerciement est amer à digérer. Je reste très septique sur le bien fondé de ce EASIER, qui nous apporte encore plus de travail à l'heure actuelle, rajoutant du stress un peu plus tous les jours. La principale qualité des gestionnaires administratives et des comptables est la rigueur et l'organisation mais aussi le respect des process et donc des contrôles. A ce jour, le désagréable sentiment que c'est un gros bordel...excusez moi l'expression. Pour avoir mes collègues au téléphone, je peux vous alerter. Certaines personnes vont très mal et il est de la responsabilité de l'employeur de tout mettre en œuvre pour maintenir l'état de santé physique et moral de ses employés. J'attends avec impatience le compte rendu de la réunion du 04 juillet 2017

  • #5

    Nicolas (mercredi, 05 juillet 2017 22:11)

    Salut Nath,

    En effet ce que vous traversez actuellement est très éprouvant mentalement d'autant plus que ça touche un public avec une moyenne d'ancienneté dans l'entreprise de 23 années..
    Même si la direction générale nous dit qu'ils "comprennent" vos mal être et mettent tout en oeuvre pour que ça se passe bien, il sont trop loin de la réalité en magasin.. la communication faites par les DM/DR voir CGM ont été maladroitement faite dans les établissements à tel point qu'on pourrait croire à une stratégie pour déstabiliser les salariés concernés et les précipiter au départs volontaires... Faut d'ailleurs pas hésiter si une collègue ou toi subit une pression exercée par les supérieurs hiérarchiques de nous contacter, on a résolue pas mal de problème de ce genre dans plusieurs établissement après l'annonce officiel de la suppression du métier.
    Pour le compte rendu, je l'ai finalisé il y a quelque heure mais je l'ai d'abord soumis à mon équipe présente lors de la négociation savoir si il est assez lisible et pour être sûr qu'il respecte la neutralité pour ne pas "se tirer la couverture vers nous" Il sera mis en ligne vendredi normalement. En attendant si tu as une organisation syndicale présente dans ton magasin, ils sont sensé afficher ou te donner le communiqué intersyndicale qu'on a établi après la réunion qui retrace la journée dans ces grandes lignes sinon tu peux me donner ton mail et je te l'enverrai.

    Fraternellement,
    Nicolas EUZENOT
    Délégué syndical central cgt
    Castorama
    06.62.96.81.13

  • #6

    NATH (mercredi, 05 juillet 2017 22:44)

    Bonsoir Nicolas,
    Pour l'instant, nous ne subissons aucune pression exercée par les supérieurs hiérarchiques dans mon magasin même si nous restons prudentes dans nos paroles ce qui rend les relations assez tendues. Mais je ne vais pas hésiter à transmettre ton numéro à des collègues d'autres magasins car je suis inquiète pour elles.Nous avons eu effectivement dans mon magasin le communiqué intersyndicale qui nous donne les premières lignes et merci pour votre rapidité d'informations. Encore un grand merci pour tout ce que vous faites.

  • #7

    juliette (lundi, 07 août 2017 16:09)

    bonjour je suis en congés mais malgré cela je ne suis pas déconnectée car depuis que mon CGM m'a annoncé la suppression de mon poste je ne pense qu'à ça : comment va être mon futur je n'arrive pas à me projeter.. je sais que je vais demander un reclassement interne : mon DM me dit que je vais pouvoir CHOISIR mon nouveau poste est-ce que c'est vrai, j'ai un contrat à 30 hrs avec repos fixe le samedi .. vais-je pouvoir conserver ce repos ? est-ce que c'est certain que je peux conservé mon poste jusqu'en juin 2019 ? Mon mari et mes enfants sont aussi concernés par ce changement car ma vie familiale va être chamboulée , un emploi en surface n'est pas du tout le même qu'en bureau. Voilà toutes les questions qui me trottent dans la tête et qui me gâchent mes congés.... merci pour votre aide et vos informations. Je vous souhaite un bel été .

  • #8

    EUZENOT Nicolas (mardi, 08 août 2017 15:09)

    Bonjour Juliette,

    En effet la date butoir est bel et bien prévu pour Juin 2019, ils ne peuvent pas te forcer à un reclassement interne ou externe avant cette date. Pour autant si toi tu le désires, tu le peux, mais faut que tu fasses attention à l'avenant que tu signeras. Si tu veux plus de précision tu peux me joindre au 06.62.96.81.13, faut bien que tu saches que tu n'es pas seule, si tu subit une quelconque pression de la part de ton CGM ou autres, n'hésite pas à me le faire savoir. Je peux aisément me déplacer dans ton établissement.
    Voilà essaie quand même de profiter de tes vacances, cela reste important.

    A bientôt,
    Nicolas